Appel de l’AFPS au rassemblement à Saint-Dié le 25 mai contre la politique coloniale de l’Etat d’Israël

« Aujourd’hui, les dirigeants israéliens ont choisi de pratiquer l’escalade de la violence extrême par des destructions et des tueries systématiques. Demain à Gaza sous blocus israélo-égyptien depuis 2006, l’électricité va manquer : la catastrophe est programmée, sciemment, pour faire plier un peuple.

Aujourd’hui, il faut stopper Netanyahou, empêtré dans ses difficultés politiciennes et judiciaires; il faut retirer à Israêl le permis de tuer octroyé par l’administration Biden et l’impuissance hypocrite donc complice de l’U. E.. Ces atermoiements rappellent ceux des sinistres épisodes : « Plomb durci », « Pilier de défense », « Bordure protectrice » : maintenant comment Israël va nommer cette nouvelle tuerie ?

Les peuples dans le monde n’ont pas le choix : ils doivent exprimer avec force leur solidarité avec le peuple palestinien qui subit, depuis qu’Israël existe, un calvaire avec des pics d’ultra-violence. Dans l’urgence, les peuples  doivent intervenir de façon déterminé 

– pour d’abord faire arrêter le massacre,

– ensuite peser pour permettre la recherche d’une solution digne et juste pour tous, basée sur le droit international et les résolutions de l’ONU

– au moyen d’une arme citoyenne , pacifique, à la portée de tou-tes dans le monde : le boycott.

         RASSEMBLEMENT : MARDI 25 MAI (et non plus vendredi 21) à 17h30, au ¨PONT de la REPUBLIQUE à SAINT-DIE

        CORTEGE pour EXIGER d’ÊTRE ENTENDUS par la SOUS-PREFETE et le MAIRE de SAINT-DIE« 

AFPS Vosges